Mai 30

Urbanisme et transports : «Vite, une politique cohérente reste possible en Haute-Vienne et à Limoges !»

Communiqué du Parti de Gauche de la Haute-Vienne

Avec l’abandon des projets routiers de contournement de Feytiat et de liaison avec Panazol, l’agglomération et le département admettent enfin que la fuite en avant dans le tout automobile est une politique sans avenir. Nous en prenons acte et nous nous en réjouissons.

Mais les problèmes de circulation et d’aménagement du territoire qui ont engagé les anciennes majorités vers ces fausses solutions restent entiers. Il faut donc maintenant agir vite et mettre en œuvre une politique permettant d’améliorer réellement le cadre et les conditions de vie des populations concernées.

A commencer par une vraie politique de transports en commun urbains et péri-urbains permettant de sortir de la dépendance à l’automobile et au prix du pétrole.

Une vraie politique d’urbanisme permettant à tous ceux qui le souhaitent d’accéder, en ville, à un habitat de qualité.

Une vraie politique d’investissement dans les Trains Express Régionaux du département.

Une vraie politique du fret ferroviaire incluant le transport du bois.

Limoges, mai 2019

Pour un rappel du contexte : http://www.pg87.fr/a-lest-de-limoges/

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/urbanisme-et-transports-vite-une-politique-coherente-reste-possible-en-haute-vienne-et-a-limoges/

Mai 27

Six eurodéputé.e.s de combat et de conviction !

Manon AUBRY, Manuel BOMPARD, Leïla CHAIBI,
Younous OMARJEE, Anne-Sophie PELLETIER, Emmanuel MAUREL

Merci à toutes celles et ceux qui, par leur engagement ou leur simple bulletin de vote leur ont ouvert les portes du parlement européen. La mobilisation n’aura pas été vaine ! On avait souhaité plus, mais passant de 2 à 6, aux côtés de nos partenaires européens, nos élus se mobiliseront pour permettre de remettre l’Europe au service des peuples. Ils seront autant de parlementaires de combat, de vigies et de lanceurs d’alertes dans une institution qui en a bien besoin.

Retrouvez ici leurs biographies et les raisons de leur engagement.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/six-eurodepute-e-s-de-combat-et-de-conviction/

Mai 19

Fiscal Kombat – European Edition * 2019

Votre nom est MANON et vous devez terrasser les évadés fiscaux et leurs complices !

Le 26 mai, votez pour Manon Aubryet des parlementaires de combat pour terrasser les évadés fiscaux et leurs complices !

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/fiscal-kombat-european-edition-2019/

Mai 13

Faites entendre la voix de l’insoumission !

Le monde peut être beau

La vie peut être douce.

Ce clip a été tourné en 3 semaines à travers différentes régions du territoire  : dans le Loiret, à Dieppe, à Marseille, à Bordeaux mais aussi en région parisienne. Il propose volontairement une approche cinématographique et scénarisée qui se démarque des clips de campagnes habituels. La place est laissée aux réels enjeux de ces élections et aux propositions présentes dans notre programme. Les différentes séquences mettent également l’accent sur les effets néfastes de la politique d’Emmanuel Macron sur le climat, sur nos territoires et sur notre quotidien depuis 2 ans : accroissement des inégalités, cadeaux aux plus riches, casse du service public, destruction du Code du travail, délocalisation de nos entreprises, inaction face à l’urgence climatique…

Pour tout changer et dire stop à Macron, le 26 mai 2019, faites entendre la voix de l’insoumission ! 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/faites-entendre-la-voix-de-linsoumission/

Mai 02

Manon AUBRY en meeting à Limoges

C’est à Limoges au Pavillon de Buxerolles, Parc des exposition, jeudi 9 mai à 19h30 :
Manon AUBRY, tête de liste,
Leïla CHAIBI, Pierre-Edouard PIALAT, candidat.e.s aux élections européennes,
Jean-Luc MELENCHON, député des Bouches-du-Rhône.


 » Les européennes, un entretien stimulant avec Manon Aubry « 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/manon-aubry-en-meeting-a-limoges/

Avr 06

A l’Est de Limoges …

Aménagement routier, projets de contournement de Feytiat, de liaison à la RD 941 et à l’échangeur 36.

De ce qu’il ne faut plus faire à ce qu’on pourrait faire…

A l’approche de l’été 2017, les habitants de Feytiat ont été informés d’un projet de raccordement de la RD 979 à l’échangeur 36 de l’A20 porté par l’agglomération. Ils ont pu aussi apprendre l’existence d’un projet de contournement de Feytiat par une déviation de la RD 979 et d’un raccordement à la RD 941 porté par le Conseil Général.

(Extrait du dossier de concertation du conseil départemental 87)

Ces deux projets ont été présentés par les instances politiques comme des projets d’intérêt public destinés à faciliter la mobilité des Feytiacoits. L’augmentation du trafic automobile présente et prévisible à l’avenir rendrait ces infrastructures nécessaires, selon les porteurs de ces projets. Comme le prévoit la loi, les deux institutions dirigées par le PS ont proposé des réunions dites de « concertation » afin d’informer la population de leurs décisions et de tenter de la persuader de leur intérêt.

Il est apparu très vite, aussi bien lors de la réunion du 10 juillet à la Mairie de Feytiat que lors de la réunion du 14 septembre à l’Hôtel du département que contrairement à ce que prétendent les élus, ces projets sont très discutables, aussi bien sur la forme que sur le fond. En effet, ils relèvent d’une conception autoritaire et très verticale du débat politique, et corrélativement, de l’aménagement du territoire, qui substitue des intérêts économiques très particuliers à la nécessité d’améliorer le cadre et les conditions de vie des habitants.

Visiblement, les leçons de Sivens et de Notre-Dame-de-Landes n’ont pas été tirées et nos élus continuent de décider, en petit comité, associés aux professionnels du BTP, des « Grands-petits projets inutiles » en passant au dessus des citoyens et des besoins réels des populations concernées. A l’heure du dérèglement climatique, des risques auxquels sont exposés les terres cultivables nécessaires à la relocalisation des cultures maraîchères, de la nécessité de préserver un cadre de vie agréable et de réduire la place de l’automobile dans les villes, ce projet a tout des archaïsmes technocratiques qui détournent les citoyens de la politique et de la nécessité de s’investir dans la vie démocratique locale.

  • Un texte de Laurent Paillard distribué à l’occasion d’un débat citoyen à Limoges le 26 février 2018
  • 1 – Une conception verticale de la démocratie
  • 2 – Une conception de l’aménagement du territoire aux conséquences catastrophiques
  • 3 – Pistes pour des solutions alternatives
En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/a-lest-de-limoges/

Articles plus anciens «

Fetch more items