Nov 21

Documentaire : « De Ville en vies »

A ne pas manquer, ce documentaire suivi d’un débat, au Ciné-Bourse à Saint-Junien le jeudi 7 décembre à 20H00. Entre Limoges et campagnes, en voici la présentation :

De Ville En Vies
Documentaire \ Portraits
36min. Couleur. 2017
Marc, entrepreneur en milieu rural qui reçoit des jeunes de quartiers en apprentissage,
décide de leur faire rencontrer des confrères afin de leur apporter des réponses aux
questions qu’ils se posent.

De Ville En Vies – Trailer from Jean-Cédric Lazare on Vimeo.

Synopsis :
Au début de cette histoire, il y une quinzaine de personnages … En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/documentaire-de-ville-en-vies/

Nov 05

« Plan étudiant » du gouvernement : communiqué des député.e.s FI

La France, 6ème puissance économique mondiale, vient d’annoncer qu’elle n’est plus en mesure d’assurer l’accès au droit à l’enseignement supérieur pour tous les bacheliers.

L’État n’a pas su anticiper les effets du baby-boom des années 2000 sur l’université. Mais le gouvernement actuel, au lieu de faire face en annonçant un investissement budgétaire à la mesure des besoins, enfonce le pays dans un cycle de régression. La hausse de 1 milliard d’euros supplémentaires annoncée pour le quinquennat, soit 200 millions par an : c’est une plaisanterie pour répondre à l’arrivée des 200.000 étudiants sur les 5 prochaines années.

À la question d’un journaliste sur l’éventualité de construction de nouvelles universités, le Premier ministre a clairement esquivé, laissant augurer une amplification du problème des places.

Pour éviter l’engorgement, la solution du gouvernement est claire : le tri sélectif des étudiants.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/plan-etudiant-du-gouvernement-communique-des-depute-e-s-fi/

Oct 25

Europe : « Nous avons un Plan B »

 Macron prétend « refonder l’Europe ». C’était le mot d’ordre du Front de gauche en 2014. Il suivait le « changer l’Europe » de 2009. Clairement le message ne fut pas entendu par ceux à qui il s’adressait ! Le score fut très médiocre : 6,5% nationalement. D’aucuns s’en contentèrent puisqu’ils en tiraient tous les avantages matériels. Nous, nous n’avons jamais renoncé à peser sur les évènements.


Nous avons donc fait un bilan et cherché d’autres pistes pour déployer la bataille. Sur la base de ce constat, nous avons initié une autre logique d’action que nous avons appelé « plan A / plan B » qui consiste à offrir une alternative à l’éternelle vaine supplication en faveur « d’une autre Europe ». Le PGE au niveau européen et le PCF au niveau national n’ont pas été d’accord avec cette option. Leur soutien à Tsípras au moment même où nous rompions avec lui en raison de sa capitulation sans condition devant la Troïka a provoqué une coupure dans les rangs de « l’autre gauche » européenne. C’est toujours la même question : rompre ou composer politiquement. Soutenir Tsípras c’est annoncer que l’on est prêts à céder quand on gouvernera. Et même pire : c’est avouer qu’on ne comprend rien à ce qui se passe et qu’on ne prétend plus avoir la moindre influence sur le sujet.

Au fond c’est la même question tout le temps : agissons-nous pour voir nos idées se réaliser ou sommes-nous juste une composante du décor ?

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/europe-nous-avons-un-plan-b/

Oct 17

EHPAD, la réalité sous les yeux

« La Ministre ne pourra pas dire qu’elle ne savait pas  » Extrait de l’entretien avec Caroline Fiat, députée France insoumise, aide-soignante, publié dans le journal L’Heure du Peuple (*)

Par Jean-Luc Hauser (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Vous êtes intervenue notamment à l’Assemblée au moment de la grève des employées de l’EHPAD des Opalines…
Absolument, et cela a compté. Je suis intervenue à la tribune le jour où Florence Aubenas a publié dans Le Monde son article sur les filles des Opalines, ces aides-soignantes qui, à Foucherans, dans le Jura, étaient en grève depuis plus de 100 jours, sans que personne ne s’y intéresse. Si Florence Aubenas n’avait pas attiré l’attention sur cette grève, cela aurait sans doute pu durer encore longtemps sans qu’on s’en aperçoive.
J ‘en ai parlé à la tribune. Puis François Ruffin a pris le relais dans l’hémicycle. Nous avons décidé de nous rendre à Foucherans, pour rencontrer les grévistes sur leur lieu de grève. Des députés En Marche se sont engagés à nous accompagner. Mais le jour où nous y sommes allés, avec François Ruffin, nous n’étions que deux – les députés En Marche s’étant désistés au dernier moment…

Dans votre discours, vous évoquiez les 14 besoins fondamentaux définis par l’infirmière et chercheuse américaine Virginia Henderson, et vous affirmiez que, dans les EHPAD, ces besoins n’étaient plus satisfaits…
Oui, il s’agit de 14 besoins que l’on apprend à tous les soignants de France. Aujourd’hui lesEHPAD sont, dans une large mesure devenus des usines à maltraitance. Si des animaux étaient traités comme sont traités les patients,on serait outré. Quand vous êtes soignant en EPHAD, vous n’avez pas le temps d’appliquer les 14 besoins fondamentaux.       En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/ehpad-la-realite-sous-les-yeux/

Oct 04

4 octobre 2017 Macron à Egletons et GM&S – Communiqué LgTG

Communiqué du groupe Limoges Terre de Gauche  – Limoges le 4 octobre 2017


« Aujourd’hui encore la méthode de « dialogue » prônée par le Président Macron a montré  une fois de plus ses limites. En lieu et place de la rencontre qu’ils/elles souhaitaient avoir avec lui, les salarié.e.s de GM&S et des élu.e.s de la République ont été « accueilli.e.s » à Egletons non seulement par les forces de l’ordre, mais aussi par des gaz lacrymogènes. Bel exemple de démocratie !


Le Groupe Limoges-Terre de Gauche  tient à exprimer toute sa colère quant à ces méthodes et apporte tout son soutien aux salarié.e.s et élu.e.s victimes de ces agissements. »

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/4-octobre-2017-macron-a-egletons-et-gms-communique-lgtg/

Oct 01

Pas de mines d’or en Haute-Vienne !

C’est samedi 7 octobre 2017, pour la défense des agriculteurs et de nos campagnes menacés par les industries et les politiques extractivistes.

 La manif                                     Stop mine                     (Contacts en cliquant sur l’affiche)

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/pas-de-mines-dor-en-haute-vienne/

Articles plus anciens «

Fetch more items