Imprimer ceci Page

Permettre aux limougeaud-e-s de se réapproprier la vie communale

Photo de Gauche

S’il est un aspect particulièrement sombre du bilan du maire sortant, c’est bien celui de la vie démocratique municipale ! La VIè République que nous voulons renforce l’implication populaire et le contrôle démocratique des citoyens à tous les niveaux. En commençant par la commune, lieu de proximité par excellence entre élus et citoyens.

Pour permettre cette implication citoyenne, nous proposons 3 axes :

  1. Impulser la réappropriation par les citoyens de leurs services publics locaux.

Nous voulons réhabiliter le service public garant de l’intérêt général. Non par nostalgie de l’ordre féodal pré-marchand, fait d’allégeance contre protection. Mais au contraire pour déployer en grand la vie démocratique. Les services publics doivent être pour les usagers-citoyens des lieux concrets d’exercice démocratique.

  • nous ferons vivre vraiment la Commission Consultative des Services Publics Locaux au fonctionnement aujourd’hui trop formel et éloigné des citoyens
  • Comiténous instaurerons des « Comités des usagers » dans les services publics locaux et étendrons la démocratie. Par exemple, le service public local de l’eau sera doté d’un comité où siègeront les associations d’usagers, les syndicats, les syndics de copropriété, les entreprises… . Ce comité assurera la transparence de l’information pour les citoyens, y compris par la création d’un site spécifique dédié. Il disposera de toutes les informations sur l’état du réseau (fuites, politique de renouvellement du réseau,… ) la qualité de l’eau, la politique tarifaire,… et sera étroitement associé à la politique municipale de l’eau; il pourra diligenter des enquêtes de satisfaction auprès des usagers,…

2. Impliquer les citoyens dans la vie municipale :

  • des espaces de libre parole (cahiers de doléances, assemblées de quartiers, des votations citoyennes etc.) permettront à nos concitoyens d’exprimer leurs besoins
  • des conférences citoyennes les consulteront et les associeront en amont des projets municipaux
  • des commissions extra-communales, des conseils de quartiers, des conseils de la jeunesse et de la vie étudiante, et la pratique des budgets participatifs permettront l’ implication citoyenne au quotidien dans la politique municipale. Nous voulons allouer par quartier des crédits, assurant une gestion citoyenne d’une part du budget mais aussi et surtout permettre aux citoyens de débattre et de décider des orientations budgétaires annuelles. Nous soutiendrons les formes associatives d’engagement (AMAP, jardins partagés,… ) et bien sûr continuerons de subventionner les associations, dans le respect de critères transparents d’attribution (fonctionnement démocratique, égalité hommes/femmes, laïcité,…)
Photo de Gauche

Photo de Gauche

 3. Repolitiser la vie du Conseil municipal 

Il faut en finir avec les conseils municipaux simples chambres d’enregistrement de votes. Pour sortir par le haut de la crise démocratique profonde que nous connaissons, il faut rapprocher les élu-e-s des citoyens. Les élus doivent s’investir pour la mise en mouvement des citoyens. L’engagement politique n’est pas affaire de carrière; nous en avons plus qu’assez des notables, cumulards de postes, de mandats et d’appointements.

Nos élu-e-s municipaux seront des citoyen-ne-s engagés qui repolitiseront les séances pour permettre à chacun d’en saisir les enjeux fondamentaux, de s’y investir et d’y prendre la parole. Ce qui suppose la reconnaissance réelle des droits de l’opposition, notamment lors des débats publics.

Nos camarades élu-e-s du Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil régional ont fait la démonstration que c’est possible. C’est cette voie que nous choisissons d’assumer.

Notre démarche – Menu de navigation :

  1. Limoges, ville de la Résistance… à l’austérité et à la mainmise de la finance sur nos vies
  2. Pour une refonte ambitieuse des transports à Limoges
  3. Faire de Limoges une ville éco-sociale pionnière
  4. Reprendre la main sur les intérêts privés et réhabiliter les services publics municipaux
  5. Pour une ville solidaire: une politique municipale active contre les inégalités sociales, les ségrégations et toutes les discriminations
  6. Restaurer le vivre ensemble et garantir un droit à la sûreté égal pour tous et toutes
  7. Relocaliser l’activité en défendant l’emploi coopératif, utile socialement et écologiquement responsable
  8. Pour l’expression d’une culture indépendante et des résistances artistiques et sociales
  9. Une ville pour son territoire et sa région
  10. Permettre aux limougeaud-e-s de se réapproprier la vie communale

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/permettre-aux-limougeaud-e-s-de-se-reapproprier-la-vie-communale/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>