«

»

Fév 23

Imprimer ceci Article

Réapproprions-nous les médias !

(…) La mainmise de quelques milliardaires sur la plupart des médias, les plans de suppressions d’emploi dans l’audiovisuel public comme dans les groupes privés, la précarisation des journalistes statutaires ou pigistes y compris dans certains médias indépendants, la répression policière et la criminalisation qui frappent de plein fouet certains reporters et leurs sources, ou encore les lois liberticides qui visent à contrôler l’information – loi sur le secret des affaires et sur les «fake news».
C’est pourquoi nous affirmons qu’il est temps de se mobiliser pour une réappropriation démocratique des médias. Pour défendre le droit d’informer et le droit à être informé, tous deux gravement menacés. Et pour que l’information, trop longtemps confisquée par les pouvoirs, devienne enfin un bien commun et non une marchandise.
L’intégralité de la déclaration +/- la signer, c’est ici –>

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg87.fr/reapproprions-nous-les-medias/

1 comment

  1. jean Pierre Normand

    La situation dans les grands médias publics et privés est devenue telle pour l’auditeur et ou le téléspectateur, dans la couverture de l’actualité récente , qu’un sentiment ou plutôt une sensation d’oppression voire de dégoût vous prend et vous fait douter de la véracité des faits relatés , sans parler du rôle de plus en plus pernicieux des éditorialistes devenus de vrais femmes et hommes politiques qui ne sont pas sans rappeler , la violence en moins , un certain chroniqueur de radio dans les années 40….ils sont jusqu’à l’indécence , corps et âmes au service du pouvoir ultra-libéral en place …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.