«

»

Mar 28

Imprimer ceci Article

Grândola vila morena

Au cours du congrès du PG qui s’est tenu à Bordeaux du 22 au 24 mars 2013 nous avons remis à l’honneur les symboles de la révolution portugaise, l’œillet rouge et le chant,« Grândola Vila Morena »
Il y avait environ neuf cent délégués dans la salle élus par les organisations de base du parti, soixante-quinze membres de délégations étrangères représentant 35 pays, et cent cinquante membres de délégations françaises syndicales et associatives.
 
 
Grândola, vila morena                                        Grândola, ville brune (maure, à la peau brune)
Terra da fraternidade                                          Terre de fraternité
O povo é quem mais ordena                            Seul le peuple ordonne
Dentro de ti, ó cidade                                          En ton sein, ô cité
Dentro de ti, ó cidade                                          En ton sein, ô cité
O povo é quem mais ordena                            Seul le peuple ordonne
Terra da fraternidade                                          Terre de fraternité
Grândola, vila morena                                        Grândola, ville brune
Em cada esquina um amigo                            À chaque coin un ami
Em cada rosto igualdade                                  Sur chaque visage, l’égalité
Grândola, vila morena                                        Grândola, ville brune
Terra da fraternidade                                          Terre de fraternité
Terra da fraternidade                                          Terre de fraternité
Grândola, vila morena                                        Grândola, ville brune
Em cada rosto igualdade                                  Sur chaque visage, l’égalité
O povo é quem mais ordena                            Seul le peuple ordonne
À sombra duma azinheira                                 À l’ombre d’un chêne vert
Que já não sabia a idade                                  Dont je ne connaissais plus l’âge
Jurei ter por companheira                                 J’ai juré d’avoir pour compagne
Grândola a tua vontade                                      Grândola, ta volonté
Grândola a tua vontade                                      Grândola, ta volonté
Jurei ter por companheira                                 J’ai juré d’avoir pour compagne
À sombra duma azinheira                                 À l’ombre d’un chêne vert
Que já não sabia a idade                                  Dont je ne connaissais plus l’âge

Pour en savoir plus sur ce chant : Consultez l’article de wikipédia

ou celui de courrier international.

Pour l’écouter  :  par Amalia Rodriguez   ou   22 versions par des artistes du monde entier.

Et par le peuple portugais, un peu partout, entre autre à l’assemblée reportage sur les manifestations

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/grandola-vila-morena/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.