«

»

Mai 01

Imprimer ceci Article

La belle image…

Communiqué du Parti de gauche 87

Sur les réseaux sociaux, M. Lombertie soutient le projet d’un événement pop-rock Festival Lost in Limoges qui se monterait en juillet 2016. Une petite vidéo de quelques secondes…: des likes et des partages, c’est beau !

Mairie de Limoges (Photo: E.S.)

Mairie de Limoges (Photo: E.S.)

Comme beaucoup d’autres citoyens, M. Lombertie utilise donc les sites de « crowdfunding » (financement participatif). De nombreux projets sont contraints actuellement de se monter ainsi puisque, austérité oblige, les subventions publiques aux arts et à la culture s’effondrent. Près de 180 manifestations culturelles, dont la moitié de festivals, seraient d’ores et déjà annulés pour 2015 », selon Sud-Ouest, 30 avril 2015). C’est ainsi que survivent ou se développent les projets alternatifs, indépendants… ou plus « grand public » parfois.

Gageons que les acteurs de la vie artistique et culturelle de Limoges et de ses alentours seront ravis d’apprendre que le maire de Limoges n’hésite pas à faire savoir publiquement qu’il paye de ses propres deniers pour contribuer au projet, manifestant ainsi l’importance du soutien qu’il faut apporter aux arts et à la culture. Les mauvaises langues diront, qu’après avoir baissé globalement les subventions aux associations culturelles limougeaudes de 5% pour 2015 (pour certaines l’amputation est bien plus forte) et même refusé précisément de subventionner ce projet de festival, M. le Maire s’achète à peu de frais une belle «campagne de com» !

Nous préférons, nous, conserver en mémoire cette petite vidéo, ce geste symbolique et faire une proposition : M. le Maire, puisque vous pensez que l’action publique doit soutenir les arts et à la culture, pourquoi ne pas revoir dans son intégralité votre politique de baisse des subventions aux associations culturelles de la ville ? Cette municipalité pourrait faire de la culture l’une de ses priorités, montrant ainsi qu’il n’y a pas que le commerce dans la vi(ll)e…

Quelle société voulons-nous en effet ? Une société, où obsédé par la baisse des impôts et de la dépense publique, on s’en remet au mécénat et au bon vouloir de chacun-e pour financer tel ou tel projet culturel en fonction de ses moyens, de ses goûts, de ses intérêts commerciaux, voire politiques ? Ou bien une société dans laquelle l’action culturelle est d’abord affaire d’intérêt général (donc financée par l’impôt) pour émanciper, cultiver, distraire et tisser du commun…

Et nous souhaitons bon courage à tous les organisateurs d’événements artistiques et culturels, qu’ils soient grand public ou plus confidentiels, hors des formats.`

Limoges le 30 Avril 2015

Pour mémoire:

Le programme de Limoges Terre de  Gauche sur la politique municipale culturelle

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/la-belle-image/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.