«

»

Avr 05

Imprimer ceci Article

Le Conseil Régional finance une multinationale… simplement pour lui permettre de se mettre en conformité avec la loi !

limousin_cpCommuniqué du Groupe LTG (Limousin Terre de Gauche) au Conseil régional

Lors de la commission permanente du jeudi 28 mars, les élus du groupe Limousin Terre de Gauche se sont opposés à l’attribution d’une subvention de 100.000 euros à l’entreprise Isoroy à Ussel pour des investissements en faveur de la protection de l’environnement (le tiers du coût total). Il s’agit en l’occurrence d’aider cette société à se mettre en conformité avec la loi en finançant la construction d’un bassin de décantation des eaux de ruissellement afin d’éviter la pollution d’un ruisseau tout proche.

Favorable aux aides – sous certaines conditions sociales, démocratiques et environnementales – en faveur des petites entreprises du Limousin, le groupe Limousin Terre de Gauche (PCF, PG, GA) continue à refuser, par contre, d’apporter toute aide financière aux filiales de multinationales, au prétexte qu’elles seraient sur le territoire régional. C’est le cas de l’entreprise Isoroy, détenue par le groupe portugais Sonae Industrià depuis 1998 : ce dernier a dégagé 1,4 milliard de chiffres d’affaires l’an dernier et est donc tout à fait en mesure de financer sur ses fonds propres une telle réalisation, qui plus est, pour une opération visant à se mettre en simple conformité avec la loi. Une fois de plus l’ « effet d’aubaine » a joué…

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/le-conseil-regional-finance-une-multinationale-simplement-pour-lui-permettre-de-se-mettre-en-conformite-avec-la-loi/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.