«

»

Fév 24

Imprimer ceci Article

L’écosocialisme c’est la santé

Actuellement l’environnement au sens large, chimique, physique, et social n’est pas compatible avec la santé humaine. La tendance n’est pas bonne, en France on note une inquiétante stagnation de l’espérance de vie en bonne santé (le meilleur indicateur), par exemple pour les hommes autour de 62ans (72ans en Suède et 58 ans en Allemagne) (1).

Le risque infectieux a 10240193-symbole-de-la-medecinequasiment disparu dans les pays occidentaux laissant la place aux maladies chroniques (diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, troubles immunitaires, stérilité, etc), dont il est de plus en plus clair scientifiquement que les causes sont environnementales tel que définies ci-dessus (2). Certains scientifiques ont pris position depuis 2004 avec l’appel de Paris (3), pour entériner l’avancée des connaissances scientifiques concernant la médecine environnementale. La réponse politique est pour le moment inexistante.

 

Actuellement seuls les symptômes de ces maladies sont traités et non les causes, rendant la médecine actuelle inefficace, voire complice de cet état de fait puisque la formation des médecins ne prend pas en compte les racines véritables de ces maladies et tend à faire supporter une société devenue toxique. 

 

 

Sur le plan social les travaux de nombreux chercheurs (4) montrent clairement que le lien social est une variable déterminante de l’état de santé d’une population, et que ce lien dépend étroitement des inégalités sociales et économiques, ainsi que des conditions de travail.

En conséquence, l’état des connaissances scientifiques et l’état des connaissances en sciences humaines nous amènent à considérer que seul le projet global porté par l’écosocialisme peut permettre une politique de santé publique efficace, afin de modifier profondément l’environnement physico-chimique (transformation radicale de l’agriculture par l’agro-écologie, transition vers un système de production industriel avec empreinte écologique nulle…) et social (partage des richesses, émancipation citoyenne, démocratie…) pour le rendre compatible avec la santé humaine.

 

Cela signifie que la médecine et la santé humaine sont intrinsèquement et nécessairement ecosocialistes (5).

 

ecosocialisme

1- http://www.inserm.fr/content/view/full/56040

2- Notre environnement c’est notre santé, André Cicolella, François Bousson et Réseau Environnement Santé, éditions Le Passager Clandestin 2012 ;

3- http://www.artac.info/fr/appel-de-paris/texte-en-six-langues/francais_000075.html

4- voir par exemple L’inégalité nuit gravement à la santé, Richard Wilkinson, éditions Cassini 2002 ; Inégaux face à la santé : Du constat à l’action, Annette Leclerc, Monique Kaminski et Thierry Lang, éditions La découverte 2008 ;

5- http://ecosocialisme.com/un-nouveau-manifeste/

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/lecosocialisme-cest-la-sante/

1 ping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.