«

»

Juil 06

Imprimer ceci Article

Limoges, ville de droite, ne veut pas de la gratuité de l’accueil périscolaire !

LVDLimoges, ville de droite, dit :

“NON à la gratuité des transports en commun !”

( air connu )

“OUI à la facturation aux familles de l’accueil périscolaire !”

(  bonus de l’été )

 

A Limoges, aux dernières municipales, nous nous sommes battus pour l’extension du domaine de la gratuité aux transports en commun.

Nous considérons que la possibilité de se déplacer dans une ville comme la nôtre, pour le travail, l’école, la vie sociale, est à considérer comme un bien commun, au même titre que l’école, les premiers mètres cubes d’eau (l’eau vitale), les soins médicaux.

Toutes ces dépenses, qui bien évidemment ont un coût, ont selon nous vocation à être socialisées dans leur financement. Ceci pour la simple et bonne raison qu’au total cela ne coûte pas plus cher et qu’il n’est pas envisageable d’en priver ceux qui ne peuvent se le payer. C’est éviter l’alternative et le piège des «tarifs sociaux» et des «gratuités conditionnelles», qui classent chacun entre assistés ou sacrifiés d’un système qui ne permet plus alors une cohésion sociale minimale. On fait ainsi la part belle à tous les ressentiments et à toutes les stigmatisations, terreau fertile pour les idées d’extrême droite.

Ce progrès majeur, du point de vue social  et écologique (la gratuité des transports) avait été gagné, il faut le rappeler, dans l’accord technique de second tour des municipales, par Limoges Terre de Gauche, qui garde une indépendance totale de son groupe au conseil municipal, travaillant en parfaite autonomie vis à vis de la liste socialiste sortante.

Les urnes ont parlé, nous savons comment. Et si les équipes changent, la méthode reste la même: on attend les vacances d’été et la fin des cours pour prendre des décisions, empêchant (du moins le croit-on) toute réaction des principaux concernés.

Lors de la campagne électorale, Monsieur Lombertie, a souvent proclamé son attachement à l’École de la République… Bien malins ont été les électrices et électeurs qui ont su en déduire  que pour le nouveau maire, très impliqué, quelle que soit la taille du ballon, dans l’événementiel sportif, l’attachement à l’école républicaine passait par la fin de la gratuité de l’accueil périscolaire.

La nouvelle, annoncée en commissions des finances le 30 juin, que les familles devront payer pour laisser leurs enfants en garderie, en étude, ou en ateliers, le soir est en passe de se concrétiser au prochain conseil municipal.

Nos élu-es Limoges Terre de Gauche savent ce qu’ils ont à faire : s’y opposer résolument !

(1)

Nous invitons la population de Limoges à réagir vite et fort. Des collectifs (2) de parents d’élèves, d’enseignants et d’animateurs se mobilisent déjà pour défendre la gratuité du périscolaire. Ils appellent à une manifestation ce mardi 8 juillet à 18H00 à la mairie de Limoges, avant le conseil municipal.

Comme toujours le contre feu est prêt: une exception de gratuité serait maintenue dans certaines zones d’éducation prioritaire. Il s’agirait de rendre moins inacceptable la mesure globale. C’est un non sens si l’on veut favoriser la mixité sociale dans les écoles à Limoges.
Cette gratuité là, conditionnelle, serait un facteur supplémentaire de ségrégation et de stigmatisation. Il y aurait des écoles “gratuites” où l’on irait si l’on a pas les moyens, faute de mieux. Et puis des écoles «payantes», que l’on s’offrirait si on le peut… Chacun saura donc plus que jamais où il se doit de résider à Limoges. Une complète contradiction avec l’idée de carte scolaire remise à l’honneur à juste titre.

Résistons à ce choix politique de la droite, posé sur la partition de l’austérité écrite par le PS !

(1) http://www.limogesterredegauche.fr/   (2) http://gratuiteperiscolairelimoges

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/limoges-ville-de-droite-ne-veut-pas-de-la-gratuite-de-laccueil-periscolaire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.