«

»

Sep 11

Imprimer ceci Article

Lou Pélou, sur un chemin limousin

Rencontre : sur un chemin limousin, Lou Pélou.

Pour comprendre.
Venu à cette réunion avec des questions, des points à éclaircir. En quoi jouer à la marchande (souvenirs d’enfants!) avec des coupons sympas, peut-il changer quoi que ce soit de fondamental dans notre société ? Une histoire pour Bobos fondus à la courgette Bio ?– Je m’autorise, j’en suis un peu

Lou Pélou 2Introduction sur la Cop21. Intéressant, mais ça commence triste derrière l’optimisme de commande. Comment ça pourra marcher un jour ce truc ? Les négociateurs s’affronteront encore les pieds dans l’eau, c’est parti pour. Adieu la banquise, on l’avait bien déjà compris depuis quelques années, n’en déplaise aux traders du marché carbone et aux revendeurs de certificats d’économie d’énergie.

Première lumière, dans le patchwork de vidéos lancées en post intro : le TEM, monnaie locale dans un coin de la Grèce. « Le TEM c’est pour m’acheter à manger, tout en TEM, les euros c’est seulement pour payer les factures ».
Une sage précaution dans ces contrés ravagées par les exigences de l’ultralibérale et très austéritaire monnaie unique. Un moyen de résistance collective locale, en attendant mieux des prises de consciences et des rapports des forces politiques ? En attendant l’hypothétique et clairvoyante prise de conscience politique du grand nombre, autant se préparer à la résilience avec les monnaies et systèmes d’échanges parallèles, même en Limousin.
Plus prés, au pays basque, c’est dans notre région !
Ouf, le bulletin d’adhésion est recto-verso, Basque et Français. A la réflexion, ce doit-être une obligation légale. J’ai regardé, pour Lou Pélou, c’est en Français mais pas en Occitan. Ça m’arrange.

« Les monnaies locales sont comme nos capillaires sanguins, ils nous réchauffent nous donnent de la couleur, c’est bien mais c’est périphérique. Cela ne peut pas tout régler, ni éviter l’infarctus qui touche le système monétaire» dit un expert, bienveillant et réaliste.

Nous y voilà, c’est mieux que rien, une petite partie de réponse, qui en appelle d’autres, et d’autres engagements. Le commerce, même éthique, ne peut pas tout. Juste le comprendre pour ne pas rester de simple consommacteur comme ils disent à la TV.

Le débat.
Le volet technique. Ingénieux et judicieux. Tout est là *** Lou Pélou 1
Le facteur humain. Cela transpire, ceux qui nous parlent du Pélou ont visiblement le goût du bien commun. On espère la contagion dans le réseau des porte-monnaie et des marchands de services ?  A moins que cela ne produise qu’un tri de l’existant.
La mécanique : séquestrer, un temps, une, petite, masse monétaire, sur un territoire donné. Retard à sa financiarisation qui arrivera bien un jour, un pelou = un euro, c’est légal. On ne va quand même pas faire de la création monétaire en Limousin entre simples citoyens ! Mais on espère laisser un peu de temps à ces petits billets façon Monopoly® pour inciter au développement économique relocalisé, éthique, et sympathique, et créer du lien.
Chacun le vivra à sa façon, Alpha et Oméga ou une simple corde à son arc.
Mais en tous cas un sacré boulot pour les vrais monnayeurs. On a envie d’en être.
Je suis reparti avec des Pélous en poche et je vais bien trouver où les dépenser.

JPF

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/lou-pelou-sur-un-chemin-limousin/

1 ping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.