«

»

Oct 09

Imprimer ceci Article

Municipales: une liste pour une alternative de Gauche à Limoges

Photo de Gauche

Photo de Gauche

Lors d’une conférence de presse à Limoges, lundi 7 octobre, le Parti de Gauche, la Gauche Anticapitaliste et les Alternatifs (membres du Front de Gauche) ont annoncé qu’il y aurait bien une liste pour une alternative de gauche, à Limoges, lors des prochaines municipales. Les trois formations ont affiché leur confiance sur les possibilités d’élargir ce rassemblement à toutes les formations politiques, organisations militantes, aux citoyennes et citoyens qui en partagent l’esprit et les ambitions transformatrices.

Critiques sur le bilan du député-maire sortant, elles contestent la “métropolisation” et son objectif de faire de Limoges une grande métropole inscrite dans la concurrence capitaliste des territoires; cette fuite en avant conduit en effet à imposer:

  • la concentration de l’action publique sur quelques zones, largement au détriment de tout le reste du territoire
  • de grands projets ruineux, autant qu’inutiles et/ou démesurés (LGV, “Calamity Village” qui contribue à désertifier le centre-ville, le complexe aquatique, le trop grand stade,…)
  • une vision autoritaire de l’intercommunalité y compris contre les élus et les populations des communes environnantes
  • une hyper concentration des pouvoirs au détriment de la démocratie locale

Elles proposent au contraire de faire de Limoges une ville :

– aux relations intercommunales coopératives et démocratiques,

– réhabilitant les services publics par le retour en régie publique des principales délégations de services publics

– multipliant les initiatives culturelles populaires

– une éco-ville durable faite d’écoquartiers alliant habitat / emplois / services (notamment publics et commerces de proximité / écologie); ce qui passe notamment par

  1. une nouvelle ambition pour les transports urbains avec un Tramlim gratuit : un réseau plus étendu, intermodal et fluide, gratuit pour tous
  2. l’arrêt de l’étalement urbain destructeur de terres agricoles en osant le développement d’une agriculture urbaine et péri-urbaine,
  3. le lancement d’un plan municipal de sobriété énergétique
  4. la maîtrise des  déchets, notamment en sortant les intérêts marchands de leur gestion.

Un tel projet ne peut se concevoir qu’en insufflant un grand souffle de démocratie dans la vie municipale, au contraire de ce qui vient d’être fait sur les temps scolaires : la mise en place autoritaire de la réforme se solde par une aberration de l’organisation des temps scolaires et une forte dégradation des temps périscolaires.

A l’inverse il faut permettre aux citoyens de se réapproprier leurs services publics locaux, il faut les impliquer dans la vie municipale en leur donnant la parole, en les consultant en amont des projets,… et il faut repolitiser la vie du Conseil Municipal pour en finir avec une assemblée qui se limite le plus souvent à une chambre d’enregistrement.

Retrouver ici l’info sur France 3 limousin et là dans le Populaire, et aussi dans le Forum de l’Écho

L’intégralité de la conférence de presse

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/municipales-une-liste-pour-une-alternative-de-gauche-a-limoges/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.