«

»

Jan 20

Imprimer ceci Article

Ne pas accepter le fait du prince !

A propos de la déclaration d’utilité publique de la LGV Limoges-Poitiers, une autre déclaration, celle du Parti de Gauche de la Haute-Vienne

SNCF, rapports parlementaires, conseil d’Etat, cour des comptes, tous s’accordent à reconnaître que le projet LGV Limoges-Poitiers est un grand projet inutile qui va coûter une fortune (deux milliards en prévision donc bien plus en réalité). Les élus de Limoges, pourtant, qu’ils soient de l’UMP, du PS ou du FN, sont favorables à ce projet qui endettera lourdement et durablement notre ville, alourdira gravement nos impôts locaux, et, double peine, augmentera fortement le prix du billet Limoges-Paris, tout en excluant la Creuse et la Corrèze. En pleine période du deuil lié aux meurtres parisiens, ces élus confits dans leur obstination, se sont précipités à Paris, pour supplier Manuel Valls de signer quand même la déclaration d’utilité publique. Et le ministre a signé !
rails1Voilà ce que permettent nos institutions : que le caprice de quelques-uns passe avant la raison et les avis justifiés de nombreuses instances.
Résultat à venir ?
Les lignes historiques avec leurs multiples dessertes abandonnées plutôt que modernisées, autant pour aller à Paris qu’à Bordeaux, nouvelle capitale régionale, des travaux qui prendront des années et aboutiront à une ligne que seuls les plus riches pourront emprunter tandis que la majorité devra se contenter de TER poussifs ou prendra sa voiture : belle façon de lutter contre le réchauffement climatique !
Irresponsabilité donc de ces élus qui, une fois en place, font fi de l’intérêt général et montrent le peu de cas qu’ils font des urgences environnementales.
Que faire, comment parvenir à leur faire entendre raison ?

– La fédération nationale des usagers des transports en commun lance un recours, soutenu par les associations locales de lutte contre ce projet aberrant.

Ce combat des associations est essentiel et le parti de gauche le soutient.
– En mars ce sera aussi le moment d’apporter sa voix, aux élections départementales, à la coalition rouge/verte qui regroupe l’ensemble des forces qui sont bien les seules à s’engager pour des transports en commun de proximité performants et contre cette chimère LGV du siècle passé.
– Et pour sortir vraiment de ces fonctionnements archaïques il faut s’impliquer pour amplifier le mouvement pour la 6ème République, seul moyen, à terme, de mettre fin aux abus des élus d’un régime qui permet, en toute légalité, de faire, une fois au pouvoir, à peu près tout ce que veulent les lobbies, sans consulter la population.

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/ne-pas-accepter-le-fait-du-prince/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.