«

»

Taxe sur les transactions financières: son ami, c’est la finance !

« La finance a été maîtrisée », François Hollande, 6 mai 2014.

hollande-finance-requinRéaction de Corinne Morel Darleux, tête de liste FdG aux Européennes pour la circonscription Massif central – Centre

François Hollande et son gouvernement travaillent à l’enterrement en catimini du projet de taxe européenne sur les transactions financières.

La proposition initiale de la Commission Barroso était déjà très insuffisante. Mais pour François Hollande, c’est déjà trop ! En juillet dernier déjà, l’ex ministre et futur commissaire Pierre Moscovici s’était fait le porte-parole des banques, jugeant le projet « excessif ». Aujourd’hui, son successeur Michel Sapin et dix de ses collègues européens s’apprêtent à valider une version microscopique de cette taxe.

Au final, cette taxe n’est qu’une astuce pour amuser la galerie à quelques semaines des élections européennes. Elle ne touchera ni les marchés des changes, ni les obligations, ni l’ensemble des produits dérivés hautement spéculatifs. Tout ça pour ça !

Celui qui déclarait « mon adversaire, c’est la finance » révèle sa vraie nature : il est le serviteur zélé des banques et des financiers.

Heureusement, le 25 mai, ce sera l’heure des comptes pour François Hollande et l’Europe de la finance.

A propos de l'auteur

PG 87

Lien Permanent pour cet article : https://www.pg87.fr/taxe-sur-les-transactions-financieres-son-ami-cest-la-finance/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

--> -->